Nouvelles méthodologies pour la caractérisation de biohuiles de seconde et troisième génération

Tout afficher

Edité le 02/03/2021

Titre de la thèse : Nouvelles méthodologies pour la caractérisation de biohuiles de seconde et troisième génération

 

Contexte et description du projet de thèse :

La production de biocarburants de seconde (à partir de biomasse lignocellulosique) et troisième (à partir d'algues) génération représente une solution prometteuse pour répondre au besoin énergétique tout en préservant l'environnement. Différentes méthodes, dont la plus répandue est la pyrolyse, permettent d'obtenir une huile riche en composés oxygénés, ce qui la rend instable et corrosive. Il est donc nécessaire d'appliquer des traitements supplémentaires en vue de son utilisation en biocarburant. Le grand nombre de composés présents combiné à la grande diversité des fonctions chimiques représentent un challenge analytique pour lequel nous proposons plusieurs approches complémentaires, reposant sur des instruments de pointe :

i) développer hors ligne le couplage UHPLC x SFC-IM-qTOF pour la séparation des isomères de structure et de position. L'impact de la source d'ionisation (APCI, APPI, ESI (+/-)) sera évalué, et les mêmes échantillons seront analysés sur 2 instruments (Lyon, Rouen) de marque différente.

i) réaliser le couplage UHPLC x HPTLC-FTICR hors ligne avec ionisation par désorption laser (LDI) pour obtenir une vue exhaustive des familles présentes dans l'échantillon pour les molécules éluées et non éluées. Différentes chimies de surface de plaque (C18, C18/CN, NH2, diol, aromatique…) seront développées pour augmenter la sélectivité et le potentiel de séparation par famille.

iii) mettre en œuvre le premier couplage en ligne SFC-FTICR (l'huile complète et les fractions obtenues après UHPLC), combinant ainsi une capacité de séparation d'isomères via la SFC et une résolution et une précision de masse sans précédent pour ce type de matrice complexe, permettant la détection sans ambiguïté d'espèces de faible abondance.

Profil recherché : Les candidats doivent disposer de solides connaissances en chromatographie et spectrométrie de masse. Un attrait pour l'analyse de données est vivement conseillé, le candidat sera amené à travailler sur différents appareils de pointe et différents logiciels d'exploitation de données.

Candidature avant le : 01/06/2021

Prise de fonction : 04/10/2021 : première partie de la thèse à Lyon (ISA, équipe Dr S. Heinisch) et deuxième partie de thèse à Rouen (COBRA, équipe Pr. C. Afonso).

Pièces à fournir :

  • CV (+ références éventuelles), lettre de motivation et notes M1/M2 et/ou classement à l'issue des 2ème et 3ème années d'école d'ingénieurs.
  • Deux lettres de recommandation, ou contacts susceptibles d'en fournir.

Contact :

melanie.mignot@insa-rouen.fr (COBRA, UMR 6014, Rouen)

carlos.afonso@univ-rouen.fr (COBRA, UMR 6014, Rouen)

sabine.heinisch@univ-lyon1.fr  (ISA, UMR 5280, Lyon)

 Postuler  Pièce jointe