offre de thèse à l'ISA à Lyon

Tout afficher

Edité le 19/09/2018

L'institut des Sciences analytiques de Lyon lance un appel à candidature pour une thèse intitulée: "Développements de méthodes analytiques pour la caractérisation de nanoparticules cliniques"

Cette thèse est financée pour une durée de 3 ans dans le cadre de l'ANR ANALYTAGUIX.

Date de début : Octobre 2018

Salaire brut mensuel : 1970 €

Lieu de travail : Institut Lumière Matière et Institut des Sciences Analytiques, Campus de la Doua, Villeurbanne

Contexte :

Depuis la commercialisation de l'Adagen® en 1990, seul un petit nombre de nanoparticules a atteint le marché malgré une intense recherche préclinique et seules les nanoparticules à base d'oxyde de fer y sont parvenues en tant que nanoparticules hybrides (organique/inorganique). L'équipe FENNEC de l'Institut Lumière Matière (ILM) en collaboration avec la compagnie NH TherAguix a développé une nanoparticule ultrafine hybride à base de polysiloxane et de chélates de gadolinium : AGuIX® qui a été acceptée par l'ANSM pour deux essais de phase Ib en cours pour le traitement des métastases cérébrales et du cancer du col de l'utérus en association avec la radiothérapie.

Afin de poursuivre les développements cliniques d'AGuIX®, de nouvelles méthodes de caractérisation notamment en milieu biologique sont à développer afin d'étudier les propriétés de biodégradation de ces nanoparticules. Cette thèse se déroulera en collaboration entre l'Institut des Sciences Analytiques de Lyon, les compagnies NH TherAguix et GLINCS ainsi que l'ILM dans le cadre d'un financement ANR reçu pour le projet ANALYTAGUIX lors de l'appel d'offre 2018. Elle sera encadrée par Agnès Hagège (ISA) et François Lux (ILM).

Objectif de la thèse :

La thèse proposée s'inscrit dans le développement des nanoparticules AGuIX synthétisées au laboratoire. L'objectif de la thèse est de valider de nouvelles techniques analytiques telles que l'HPLC couplée ICP/MS ou l'électrophorèse capillaire couplée ICP/MS pour étudier la biodégradation des nanoparticules en milieu aqueux ou en milieu biologique. Des biofonctionnalisations de nanoparticules seront également proposées et les techniques mises au point permettront de les valider analytiquement.

Profil du candidat:

Le candidat recherché devra disposer d'un diplôme de master en chimie ou équivalent. Maîtrise de l'anglais impérative. Des expériences en chimie des matériaux ou en chimie analytique seront valorisées. Les candidats sont invités à envoyer une lettre de motivation et un CV aux contacts ci-dessous.

 

Personnes à contacter: Agnès Hagège et François Lux

 

 Postuler  Contact