Recrutement

Page suivante

NB : Si vous souhaitez diffuser une offre de stage, de thèse ou d'emploi en sciences séparatives, merci de nous transmettre vos offres de recrutement dans l'espace pratique/contact.

These : Offre de thèse à l'institut Galien Paris Sud

Edité le 14/08/2019

le projet de thèse s'intitule: "Novel Approaches for Sensitive Detection of Doping Substances in athletes"

Établissement : Université Paris-Sud - Unité de recherche : Institut Galien Paris-Sud, Faculté de Pharmacie

Directeur de la thèse : Prof. Myriam TAVERNA et Thuy Tran

École doctorale : Sciences Chimiques : Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB) Spécialité : chimie

Début de la thèse : le 1 octobre 2019;

Date limite de candidature : 15 septembre 2019

Key words: Capillary electrophoresis, HPLC, mass spectrometry, doping, preconcentration, separation techniques

Description du sujet: (références disponibles dans le document attaché)

Currently, the screening of a large number of doping substances (DS) in urine of athletes is carried out after non-selective dilution of the sample. This approach is mainly used to screen compounds with limited metabolism and present at relatively high concentration in urine (10-100 ng/mL). In the case of traces of DS, immuno-purification or solid phase extraction (SPE) methods are required, but they are limited due to the possible loss of sample and the risk of cross-contamination. We have recently developed several electrokinetic preconcentration approaches that can be performed by capillary electrophoresis. These preconcentration strategies developed in our group allowed the quantification of biological molecules at extremely low concentrations (1, 2) and open up possibilities for infinite preconcentration of analytes.
Thus, the PhD will develop methods based on these approaches to quantify metabolites or illicit hormonal peptides in urine. To further improve detection limits, these approaches can be combined online with solid phase extraction, using monolith for the enrichment of molecules (3). In this project, we will use these new approaches to preconcentrate small growth hormone secretagogue peptides and other molecules found in urine that will be chosen in agreement with the « Agence Française de Lutte contre le Dopage ». The PhD will establish collaborations with this agency to enrich his/her thesis topic and meet the current challenges in anti-doping purposes. Finally, in addition to enrichment and preconcentration methods, the PhD will also develop separation methods based on UHPLC or capillary electrophoresis, possibly coupled to mass spectrometry, for the detection and quantification of these molecules.

Les références sont disponibles dans le fichier attaché.


Profil et compétences recherchées :

• Candidates motivated by analytical science, particularly separation techniques and mass spectrometry, but also by the field of bioanalysis. The candidate must hold an engineering degree and/or a master's degree.
• Good theoretical knowledge (at least) in analytical chemistry, including separation techniques. An experience in capillary electrophoresis, particularly mass spectrometry, would be an asset.
• Both oral and written English proficiency
• Motivated candidates who have excellent communication skills, teamworking ability, critical and open mind.


Pour candidater:

detailed CV ⚫ at least two references (persons likely to be contacted) ⚫ a letter of motivation ⚫ Master 1 or 2 or engineering marks ⚫ possibly a letter of recommendation from a previous training supervisor. Contact thuy.tran-maignan@u-psud.fr and myriam.taverna@u-psud.fr before September 15, 2019

 

En savoir plus

 Postuler  Contact  Pièce jointe

Emploi : CDD de 12 mois à l'UMR 1436 de Toulouse

Edité le 09/08/2019

L'UMR 1436 INTHERES recrute un Ingénieur d'étude en chimie analytique


Durée : 12 mois
Disponibilité : Octobre-Novembre 2019
Unité d'affectation : UMR 1436 INTHERES - Inra Occitanie-Toulouse et de l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.
Adresse du site d'affectation : UMR 1436 INTHERES ENVT 23 chemin des Capelles 31076 Toulouse cedex
Contact : Marlene Lacroix

 

  • La mission: Optimiser des méthodes chromatographiques et de préparation d'échantillon pour effectuer des analyses quantitatives sur des cohortes humaines.
  • Environnement et contexte de travail

L'IE recruté travaillera au sein du plateau analytique du laboratoire INTHERES constitué de 3 membres permanents : 2 ingénieurs de recherche et 1 technicien INRA et d'une doctorante en deuxième année de thèse. Ce plateau dispose de deux systèmes de chromatographie liquide équipés de détecteurs UV et de fluorescence, d'un système UPLC-2D couplé à un spectromètre de masse triple quadripolaire et de plusieurs équipements dédiés à la préparation d'échantillons (centrifugeuse, speed-vac, robot et manifold SPE…).

 

  • Mission du poste :

L'IE travaillera sur un projet en collaboration avec l'équipe GPE de l'unité Toxalim et le CHU de Purpan à Toulouse sur le programme hospitalier de recherche clinique FIVPHENOL. Les objectifs de ce projet sont d'adapter la méthode de dosage des bisphénols A, S et F au bisphénol AF. Cette nouvelle méthode développée en UPLC-2D/MS/MS devra être validée selon les critères recommandées par l'EMA pour assurer la quantification simultanée de ces quatre molécules dans une cohorte d'environ, 1500 échantillons.
Il (elle) contribuera également à la gestion du service analytique concernant le suivi du matériel et la documentation qualité en étroite collaboration avec le responsable du plateau analytique.
Il (elle) participera ponctuellement à l'organisation des phases animales (stocks, commandes, identification suivi des échantillons, préparation des solutions d'administration) des projets de recherche de l'unité.

  • Activités :

- Assurer la mise en oeuvre des techniques séparatives (chromatographie liquide, spectrométrie de masse, …)
- Rechercher et définir, en fonction de chaque problème particulier, la méthode adaptée
- Définir et mettre au point les processus de traitement des échantillons
- Établir et optimiser le protocole expérimental et interpréter et présenter les résultats d'analyse
- Rédiger les rapports d'analyse, les notes techniques et les protocoles de mise en oeuvre des méthodes d'utilisation des appareils
- Contrôler, régler périodiquement les appareils
- Diagnostiquer et traiter les anomalies de fonctionnement courantes de l'appareillage
- Planifier les activités de l'entité en fonction des contraintes de mutualisation des appareils
- Appliquer et faire appliquer les règles en hygiène et sécurité et leur évolution
- Assurer des actions de formation

  • Compétences et diplome requis:
  1. Connaissances

- Techniques d'analyse chimique
- Outils Mathématiques et informatique nécessaire à l'exploitation des résultats
- Concepts de qualité appliqués aux techniques d'analyse chimique
- Techniques de préparation d'échantillons
- Réglementation en matière d'hygiène et de sécurité

  1. Compétences opérationnelles

• Traduire les demandes de recherche
• Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des appareils et aux traitements des données
• Savoir travailler en interaction avec les demandeurs
• Mettre en oeuvre une démarche qualité
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
• Utiliser les outils de recherche bibliographique (maîtrise)
• Sens relationnel
• Sens de l'organisation
• Sens critique

  1. Diplôme réglementaire minimum exigé : Master 2

Domaine de formation souhaité : Chimie analytique, Biotechnologie
Formation recommandée :
Formation en chimie analytique (connaissance générale)
Formation en chimiométrie (validation de méthode).
Réglementation en matière d'hygiène et de sécurité
Capacités personnelles :
Esprit d'équipe et sens du collectif
Adaptabilité
Curiosité
Rigueur

En savoir plus

 Postuler

Emploi : Engineer position in gas chromatography and volatiles compounds extraction - 12 months

Edité le 03/08/2019

L'équipe FLAVEUR d'Oniris à Nantes recrute un jeune diplômé (Bac + 5) pour une durée d'un an à partir du 1er octobre 2019 dans le cadre d'un projet en collaboration avec la société DIANA PETFOODS. Le laboratoire recherche idéalement un profil avec une formation en chimie analytique appliqué aux composés volatils. Vous trouverez le détail du poste et toutes les informations utiles en pièce jointe.

 Postuler  Contact  Pièce jointe

Post-doc : Offre de post-doc à l'IFPEN à Solaize

Edité le 11/07/2019

L'IFP énergies nouvelles (IFPEN) recrute un chercheur post doctorant sur le thème: "Criblage et identification de nouveaux descripteurs de réactivité de la biomasse lignocellulosique par fractionnement (LCxLC) bio-guidé combiné à la spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) et la spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (RMN).

Mots clés : Spectrométrie de masse haute résolution, chromatographie en phase liquide bidimensionnelle, chromatographie en phase liquide semi-préparative, spectroscopie de résonance magnétique nucléaire, biomasse lignocellulosique.

Contexte et objectifs :

Pour répondre aux défis du domaine de l'énergie, IFPEN travaille à la transformation de la biomasse lignocellulosique en biocarburants et en molécules plateformes biosourcées. La caractérisation de certains composés encore non identifiés à ce jour permettrait d'améliorer les performances des procédés mis en jeu. Cependant, la complexité chimique de ces matrices (nombre de composés, gammes de polarité, masses moléculaires) en limite leur caractérisation moléculaire détaillée. Au cours de ces dernières années, des travaux importants ont été mis en œuvre à IFPEN pour proposer des approches analytiques innovantes permettant d'obtenir une déformulation complète des échantillons issus de la conversion de la biomasse. Des cartographies multi dimensionnelles (LCxLC-UV/HRMS) décrivant la composition des échantillons sont ainsi accessibles, faisant apparaitre la présence de plusieurs centaines de composés. Il est maintenant nécessaire de proposer une méthodologie qui permette de pointer les composés d'intérêts parmi ces centaines de composés, de les identifier au niveau structural puis de les quantifier. Le sujet proposé consiste donc à utiliser des tests de réactivité biologique pour cribler les composés dans les fractions issues de la première dimension de séparation (LC). Les fractions contenant les produits cibles seront ensuite utilisées spécifiquement à une échelle d'analyse semi-préparative qu'il faudra développer, dans le but d'isoler ces composés. Enfin, une approche combinant notamment la HRMS et la spectroscopie de résonnance magnétique nucléaire (RMN) permettra d'accéder à leur identification structurale. Pour mener à bien ces travaux de recherche originaux, des outils scientifiques de pointe seront mis à disposition pour aboutir à une analyse multi techniques et un retraitement de données complexes avancé. La méthodologie complète mise au point sera alors appliquée à un panel riche et représentatif d'échantillons d'intérêt pour les projets Biomasse de IFPEN. L'apport attendu pour ces projets est important puisque des informations inédites sur la réactivité des matrices ou la découverte de nouvelles molécules seront désormais accessibles, donnant alors accès à des avancées clefs pour la production de molécules bio-sourcées.

 

Profil souhaité:

Docteur en chimie analytique, expérience accrue dans l'interprétation des spectres RMN et HRMS, expérience pratique des techniques séparatives par chromatographie en phase liquide. Goût pour l'expérimentation, le travail en équipe, fort intérêt pour l'exploitation de spectres, traitement de données. Bonne maitrise de l'anglais (écrit, oral).

Candidature : avant le 30 août 2019, envoi CV détaillé, lettre de motivation, lettres de recommandation auprès du Dr Agnès Le Masle, 04.37.70.23.91

En savoir plus

 Postuler  Contact

Emploi : Poste d'ingénieur de recherche au LATMOS

Edité le 05/07/2019

Le laboratoire LATMOS recrute un  Responsable du pôle d'analyse physico-­‐chimique et plus particulièrement en chromatographie-Spectrométrie de masse:


Le recrutement doit se faire par un Concours externe CNRS donnant accès à un poste d'ingénieur de recherche de la fonction publique.

Profil du candidat:

  •  Connaissances approfondies en mesure chimique (chimie analytique)
  • Une expertise en méthodes séparatives de type chromatographie couplé à la spectrométrie de masse
  • Connaissance de dispositifs experimentaux et de leurs conditions d'utilisation
  • Connaissance générale en sciences et techniques de l'ingénieur
  • Connaissance générale des concepts de qualité appliqués aux techniques d'analyse chimique

  • Forte capacité de rédaction pour la documentation technique et la participation aux publications scientifiques

  • Anglais oral et écrit niveau B2 à C1 (selon le cadre européen commun de référence pour les langues)

 

  • • Maîtrise des techniques de gestion de projet, de présentation, de communication, et d'animation de réunion

 

Notre société offre de nombreuses opportunités d'épanouissement professionnel et vous propose de relever des défis stimulants.

Un détail des missions est disponible en pièce jointe.

Pour plus d'informations, contacter David Coscia

En savoir plus

 Postuler  Contact  Pièce jointe

These : Développements de méthodes de quantification de biomarqueurs diagnostic du sepsis par spectrométrie de masse. Application à l'analyse d'une cohorte.

Edité le 05/07/2019

Dans le cadre d'un projet européen de métrologie sur le sepsis, le LNE (Laboratoire National de Métrologie et d'Essais, Paris XV) et le CEA/LEMM (Laboratoire d'Etudes du Métabolisme des Médicaments, CEA, Paris-Saclay) recherche une candidate ou un candidat afin de constituer un dossier de demande de financement CIFRE auprès de l'ANRT pour le sujet de thèse suivant :

 

Développements de méthodes de quantification de biomarqueurs diagnostic du sepsis par spectrométrie de masse. Application à l'analyse d'une cohorte.

 

Le sepsis est un dysfonctionnement d'organes résultant d'une réponse dérégulée de l'hôte à une infection et menaçant le pronostic vital. En 2017, l'Assemblée mondiale de la Santé et l'Organisation mondiale de la Santé ont fait du sepsis une priorité mondiale en matière de santé en adoptant une résolution visant à améliorer la prévention, le diagnostic et la prise en charge du sepsis.

Parmi les biomarqueurs protéiques les plus utilisés en routine pour le diagnostic du sepsis, la procalcitonine (PCT) a montré son aptitude pour un diagnostic précoce de la maladie et un suivi de son évolution. La PCT présente également l'avantage de discriminer l'origine infectieuse d'une pathologie d'une cause virale ou non-infectieuse. Il apparait donc crucial d'avoir des mesures fiables de la concentration de PCT pour l'identification précise des infections chez les patients se présentant au service des urgences et ainsi permettre de mettre en place rapidement un traitement et un suivi de l'évolution de la pathologie adaptés. Le LNE a initié au cours d'un projet précédent le développement d'une méthode de référence d'ordre supérieur pour la quantification de PCT basée sur la spectrométrie de masse. Au cours de ce projet de thèse, le premier objectif est d'améliorer les performances de la méthode en termes de sensibilité et de robustesse. D'autre part, une méthode multiplexe de quantification couvrant plusieurs biomarqueurs du sepsis permettrait d'améliorer la fiabilité et la spécificité du diagnostic du sepsis, et ainsi de réduire le temps de prise en charge des patients et d'initier plus rapidement le traitement adapté. Le LEMM travaille depuis de nombreuses années sur le développement de méthodes multiplexes de quantification de biomarqueurs d'intérêt clinique par spectrométrie de masse. Le second objectif de ce projet de sera le développement d'une méthode d'analyse par spectrométrie de masse permettant la quantification simultanée d'un panel de biomarqueurs ainsi que la production et la caractérisation d'étalons primaires utilisés pour l'étalonnage de cette méthode. L'ensemble de ces travaux sera réalisé en collaboration avec les instituts nationaux de métrologie et des centres hospitaliers partenaires du projet.

 

Le profil recherché pour la candidate ou le candidat est un niveau master ou ingénieur en bioanalyse, (bio)chimie analytique ou dans un domaine connexe. Des connaissances en spectrométrie de masse bio-organique appliquées à l'analyse de biomolécules sont nécessaires, ainsi qu'une bonne connaissance des techniques de préparation d'échantillons biologiques. Une expérience pratique de l'analyse de protéines par Orbitrap de type Q-Exactive constituerait un avantage. La maîtrise de l'anglais est impérative. Capacités rédactionnelles, autonomie, rigueur, goût pour le travail en équipe et intérêt pour les approches pluridisciplinaires sont des qualités essentielles pour le poste.

 

Merci d'envoyer une lettre de motivation et CV complet (incluant, si existant, une liste des publications et au minimum une référence) en un seul fichier PDF à Amandine Boeuf (amandine.boeuf@lne.fr).

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Emploi : RESEARCH ENGINEER IN METABOLOMICS based in Saint Malo (France) - Groupe Roullier

Edité le 28/06/2019

Our ambition? Innovation. Our mission? Meeting the nutritional challenges of tomorrow. Specialists in Plant Nutrition and Animal Nutrition, within the Roullier Group, we extent our success around the world by relying on a solid and dynamic structure and by mastering all stages of our industrial and commercial process. Our strength? 8,000 employees who carry our values: innovation, performance, entrepreneurial spirit and daring. Looking for an international career and want to face a permanent challenge?
The Agro Innovation International Roullier Centre, a unique European private Research Centre, brings together, in Saint-Malo, its various Research facilities in Plant Nutrition and Animal Nutrition. Supporting the international development and innovation are the stated objectives of this Centre where all nationalities work together to participate for agriculture and its tomorrow's challenge.
In order to strengthen our team, the R&D Plant Nutrition Department is recruiting a:

RESEARCH ENGINEER IN METABOLOMICS based in Saint Malo (France)

MISSION :
Within the R&D department, under the responsibility of the Laboratory Manager, your main mission will be to manage the metabolomic platform in order to identify and to analyze biomolecules in plants and in natural extracts.
As such, your main tasks will be the following :
- Development and validation of methods and SOPs for the characterization and quantification of biomolecules by mass spectrometry (QQQ and QTOF) coupled with chromatography (UHPLC, GC) ;
- Build-up mass spectral library databases based in high-resolution mass spectrometry detection ;
- Good knowledge in data treatment and statistical analysis (PCA, PLS-DA, OPLS-DA, SVM) ;
- Proven experience in sample preparation (SPE, LLE, SLE, SPME, HS) ;
- Planning analytical tasks of different internal and collaborative projects with academic Research ;
- Elaboration of reports and technical documents ;
- Routine maintenance of instruments in the platform ;
- Attending scientific conferences and scientific monitoring ;
- Training junior members of the team and follow-up of the laboratory's good practice.

PROFILE :
PhD (or equivalent) in chemistry, analytical chemistry, biochemistry or related, you have in-depth knowledge of mass spectrometry and you have acquired expertise in metabolomics analyses in plants. You master bioinformatics, statistical analyses and mass spectrometry software. Ideally you will have had a first experience in public and/or industrial research or a post-doctorate mission.
You speak fluent English and you speak or would like to learn French. Knowledge of another foreign language would be appreciated.
Rigor, analytical skills are necessary tools to succeed in this position. Furthermore, you have the ability to combine autonomy and team spirit.


If this position fits to your profile, please send your CV and motivation letter in English to Morgane Lebeaupin (morgane.lebeaupin@roullier.com)

En savoir plus

 Postuler  Contact

Emploi : CDD TECHNICIEN EN CHIMIE ANALYTIQUE

Edité le 19/06/2019


« TECHNICIEN EN CHIMIE ANALYTIQUE»


Nous recrutons au département chimie de l'IUT d'Orsay (91) sur un CDD de 4 mois à partir du 1er sept 2019 un(e) technicien(ne) en chimie analytique pour gérer les salles de travaux pratiques en IR, RMN, Electrochimie, HPLC et CPG.


Missions :
Technicien en Chimie Analytique Instrumentale (IR, RMN, HPLC, CPG, électrochimie analytique)
Gestion des aspects techniques du laboratoire d'enseignement en chimie analytique


Activités principales :
1- Effectuer les approvisionnements et assurer la gestion du stock de produits chimiques, de fluides, de gaz et de petit matériel courant de laboratoire; remplir les propositions de bons de commande dans le respect du code des marchés et du budget disponible.
2- Tester les produits devant être utilisés, préparer, stocker et gérer l'utilisation de solutions de concentration très précise
3- Assurer la mise en place des postes de travail de travaux pratiques (instruments, verrerie, réactifs).
4- Effectuer les essais de fonctionnement des instruments d'analyse (de spectroscopie infra-rouge, de chromatographie liquide et gazeuse et d'électrochimie analytique), et procéder aux réglages.
5- Assurer un conseil aux étudiants et un appui aux enseignants en cours de séance de travaux pratiques.
6- Accomplir les opérations d'entretien courant des appareillages, localiser les pannes ou anomalies de fonctionnement, procéder au premier diagnostic et s'occuper de faire réparer.
7- Aider à la mise au point de nouvelles manipulations en interaction avec un enseignant.
8- Aider l'enseignant responsable à contrôler que les étudiants respectent les BPL (rejets etc..) et normes de sécurité.
9- Participer aux stages de formation continue organisés au sein du département.
10- Ranger les produits chimiques dans la réserve sous clef, gérer l'accessibilité à cette réserve.
11 – Participer à l'astreinte correspondant à l'entretien de la bouteille d'azote liquide pour l'équipement RMN


Compétences requises :
1- Avoir de bonnes connaissances de base en chimie minérale, chimie des solutions, chimie physique et chimie analytique instrumentale.
2- Avoir une connaissance « significative » des techniques usuelles de dosage (chromatographie, spectroscopies, potentiométrie etc.)
3- Connaître les risques chimiques liés aux produits (étiquetage) et techniques utilisés et appliquer les règles de sécurité
4- Savoir utiliser les logiciels courants (word, excel)
5- Comprendre une documentation technique en anglais.


Environnement et contexte de travail :
IUT d'Orsay – Département Chimie – Laboratoire d'enseignement en Chimie Analytique Instrumentale.
40 enseignants et enseignants chercheurs
350 étudiants de DUT et LP.


Envoyer votre CV et lettre de motivation à Sylvie HERON sylvie.heron@u-psud.fr avant le vendredi 5 juillet 2019.

En savoir plus

 Postuler  Contact

These : Impact de l'eau sur les émissions de COV dans les procédés thermo-mécano-chimiques associés à la mise en oeuvre de biomatériaux

Edité le 11/06/2019
Financement : MESR dans l'équipe GADEA (en interaction avec l'équipe FAPTA)
 
Mots clés : COV, odeurs, biomatériaux, interface, chimie analytique, chimiométrie
 
Contexte :
 
Les procédés industriels de transformation des grandes productions végétales génèrent des quantités importantes de sous-produits qui peuvent très souvent trouver une valorisation en tant que sources de molécules à valeur ajoutée ou dans le domaine des matériaux. De plus, les politiques actuelles en matière de développement durable se basent sur trois grands principes : le respect de l'environnement et des hommes, la réduction des déchets et des matières polluantes et le remplacement partiel ou total des dérivés pétrochimiques par des ressources renouvelables. La valorisation de la biomasse est portée par deux défis majeurs : (i) l'industrie des matières plastiques doit faire face à une diminution des ressources pétrolières et à une prise de conscience des populations de l'impact des matériaux plastiques sur l'environnement, (ii) les déchets provenant de l'agriculture représentent la plus grande part des déchets produits en France. Une partie de ces déchets est valorisée comme source d'énergie pour l'exploitation agricole, dans l'alimentation animale ou dans la fabrication de papier et de panneaux de particules. Dans ce contexte, les matériaux issus de la biomasse, ont non seulement l'avantage d'offrir un nouveau débouché pour l'agriculture dans la gestion de ses coproduits mais présentent aussi de nombreux autres atouts : utilisation de ressources renouvelables, diminution des rejets de gaz carbonique, le plus souvent biodégradables et/ou compostables, image positive de matériaux biosourcés dans l'opinion publique.
Les matériaux ainsi élaborés doivent non seulement présenter des propriétés mécaniques comparables à celles des matériaux pétrochimiques mais également une innocuité vis-à-vis des utilisateurs.
 
Sujet de thèse :
 
L'objectif de la thèse est d'étudier l'impact des conditions de mise en forme d'un biomatériau modèle d'une part sur la libération des COV/odeurs lors de l'assemblage des différents constituants et d'autre part sur les émissions du matériau lui-même. Les émissions liées aux transformations conduisant notamment à la déstructuration des agrégats moléculaires (déstructuration des corpuscules protéiques, …) et à leur changement d'état (transition vitreuse et fusion, recristallisation) seront mises en relation avec la nature des liaisons et des interactions chimiques formées lors de la mise en forme des agromatériaux.
L'impact de l'eau sur ces émissions sera particulièrement étudié. Le procédé de fabrication envisagé dans un premier temps est le thermopressage. La bagasse de canne à sucre ainsi qu'un bois de feuillu constitueront les matières premières étudiées. Après une caractérisation des matières premières initialement choisies, des plans d'expériences seront mis en oeuvre afin d'évaluer la libération des COV dans des formulations en différentes teneurs relatives (matières premières/eau/additifs) pour différentes conditions notamment de température et de pression. D'autres paramètres seront également investigués.
Les résultats permettront ainsi de comprendre les phénomènes mis en jeu et en particulier le rôle de l'eau dans les mécanismes de formation et de transport des COV au sein de la matrice et aux interfaces eau/matrice/air. Un modèle prédictif des émissions de COV pourra alors être proposé. Divers outils analytiques pourront être utilisés dans le cadre de la thèse pour l'analyse des différentes molécules d'intérêt de la matrice végétale initiale, transformée et aux interfaces, en particulier les couplages CPG-SM/DIF/Olfactométrie, CLHP-UV/SMn, Py-CPG-SM2, ATG-FTIR, ATG-SM et DVS.
Le doctorant devra par ailleurs développer des outils relevant du génie analytique pour notamment adapter l'échantillonnage au procédé de mise en oeuvre du biomatériau.
 
Profil candidat :
 
Formation ingénieur et/ou master 2 dans le domaine de la chimie analytique. Des compétences en chimie des matériaux et chimiométrie seront appréciées.
 
Contact :
 
Christine Raynaud, Valérie Simon
christine.raynaud@ensiacet.fr, valerie.simon@ensiacet.fr
En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Emploi : Chromacim, le spécialiste de l'HPTLC embauche !

Edité le 06/06/2019

Chromacim, le spécialiste de l'HPTLC embauche !

Contactez M Bernard-Savary Pierre : pbs@chromacim.com

 Postuler

Page suivante