Recrutement

Page suivante | Fin

NB : Si vous souhaitez diffuser une offre de stage, de thèse ou d'emploi en sciences séparatives, merci de nous transmettre vos offres de recrutement dans l'espace pratique/contact.

Post-doc : Développement de dispositifs analytiques miniaturisés incluant la spectrométrie de masse pour le suivi en temps réel de l'effluent d'un microréacteur de synthèse de produit pharmaceutiques

Edité le 17/11/2020

Contexte :

L'École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris est à la fois une Grande École d'ingénieurs et un institut de recherche (20 laboratoires) de réputation internationale jouissant d'une forte culture d'excellence scientifique (6 Prix Nobel). L'enseignement et la recherche se situent à la croisée du savoir et du savoir-faire en physique, chimie et biologie.

Laboratoire d'accueil :

Recrutement d'un(e) post-doctorant(e) au sein du Laboratoire Sciences Analytiques, Bioanalytiques et Miniaturisation. Cette équipe est intégrée l'UMR CBI (dirigée par le Prof. Jérôme Bibette) et à l'Institut Pierre-Gilles de Gènes (IPGG) de microfluidique.

Thématique de recherche :

Le contrôle en temps réel des produits synthétisés et purifiés dans un microréacteur chimique nécessite un dispositif analytique capable d'analyser rapidement des échantillons de petite taille. Si pour la détection la spectrométrie de masse s'impose, le couplage de ce mode de détection pour la surveillance en temps réel d'un microréacteur qui contient différentes étapes (synthèse, fractionnement, purification…) nécessite de concevoir des configurations adaptées permettant une grande adaptabilité (niveau de concentration, nature du solvant de réaction, nombre de composés suivis...) tout en conservant les performances de l'analyseur de masse. L'objectif de ce stage post-doctoral est de développer différentes approches permettant d'interfacer le microréacteur au spectromètre de masse intégrant des étapes de dilution, de piégeage et de séparation en fonction des besoins et ce à l'échelle de la microfluidique. Le choix entre ces configurations dépendra de l'objectif analytique (en termes de sensibilité, de compatibilité avec les solvants, de durée d'analyse) pour chaque étape du microréacteur.

Compétences requises :

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat en chimie analytique. Une expérience pratique de la microfluidique serait un plus mais n'est pas essentielle. Le candidat devra maîtriser l'anglais. La flexibilité, la capacité à travailler au sein d'une équipe multidisciplinaire et des qualités de communications sont essentielles.

Durée :

CDD de 12 mois.

Contact :

Nom prénom : Valérie Pichon

Candidatures (lettre de motivation et cv) à transmettre par courrier électronique à : valerie.pichon@espci.fr

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Post-doc : HaloExpo - LABERCA

Edité le 06/11/2020

Sujet :

Titre : Estimation de l'exposition alimentaire aux polluants organiques persistants halogénés d'intérêt émergent - Application à l'évaluation du risque associé à l'exposition du consommateur aux chloronaphtalènes

Acronyme : HaloExpo

Durée : 16 mois, financement INRAe département AlimH.

Résumé :

Les hommes sont exposés par voie alimentaire à de nombreuses substances chimiques parmi lesquelles, les polluants organiques persistants (POPs) halogénés peuvent provoquer des effets adverses pour la santé humaine. Contrairement aux POPs historiques (ex : PCBs et Dioxines), les données d'exposition alimentaire aux POPs d'intérêt émergents ne sont pas suffisantes pour établir une évaluation précise du risque chimique associé. Dans ce contexte, ce projet a pour objectif d'estimer l'exposition des consommateurs à des POPs d'intérêt émergent : les chloronaphtalènes (PCNs). Dans un premier temps, il s'agit d'objectiver la présence de telles substances dans des échantillons de poisson, espèce sentinelle reflétant la contamination de l'environnement de l'homme et voie d'entrée majeure de contaminants dans la chaîne alimentaire. Une stratégie d'analyse intégrée sera développée pour détecter et quantifier ces substances organohalogénées dans les échantillons de poissons et ainsi calculer l'exposition du consommateur via cette matrice. L'innovation de ce projet réside dans l'utilisation de couplages dernière génération entre la chromatographie et la spectrométrie de masse haute résolution (GC-Q-Orbitrap, GCxGC-TOF) qui permettra d'identifier les différents isomères et homologues présents, puis de les quantifier individuellement pour permettre une première estimation de l'exposition alimentaire. Ce projet permettra de générer de nouvelles connaissances relatives aux chloronaphtalènes et d'acquérir les données nécessaires à une évaluation plus fine du risque chimique par les autorités compétentes ; il contribuera d'autre part plus largement à conforter et valider une stratégie applicable à l'évaluation de l'exposition du consommateur à des contaminants chimiques émergents dans un objectif de caractérisation élargie de l'Exposome.

Description du projet :

Hypothèses de travail :

La mise en évidence de ces substances, potentiels dangers pour le consommateur et présentes à l'état de trace et en mélanges d'homologues et d'isomères, dans une matrice complexe, nécessite le développement de méthodes d'analyse intégrées, sensibles et ultra-spécifiques, impliquant des couplages chromatographiques avec la HRMS. De plus, la quantification des homologues et isomères individuels semble primordiale pour contribuer de manière pertinente à l'évaluation du risque chimique associé à l'exposition à de telles substances.

Objectifs :

Le but de ce projet est d'objectiver et estimer l'exposition alimentaire à des contaminants organohalogénés d'intérêt émergent de type POPs afin de contribuer à l'évaluation du risque chimique pour la santé humaine. Trois sous-objectifs ont été définis :

-Evaluation des profils de PCNs dans des échantillons de poissons : évaluation de la complémentarité entre deux approches non-ciblées par GC-HRMS et GCxGC-HRMS pour identifier et détecter séparément les isomères et homologues / application du nouveau logiciel HaloSeeker pour le traitement des données.

- Développement et validation d'une méthode d'analyse sensible, sélective et quantitative des chloronapthalènes dans les matrices alimentaires basée sur la GC-HRMS.

- Evaluation de l'exposition alimentaire aux PCNs.

Unité - Équipe d'accueil - Responsable de l'équipe - Encadrant :

Unité – Équipe d'accueil : LABERCA – UMR 1329 INRAE/ONIRIS, Directeur : Pr Bruno Le Bizec

Responsable projet/encadrant : Dr Gaud Dervilly

Adresse : Route de Gachet, 44307 Nantes Cedex 3, France

e-mail : gaud.dervilly@oniris-nantes.fr

Tel./fax +33(0)2 40 68 78 80 / +33(0)2 40 68 78 78

Qualifications requises :

- Chimie analytique (niveau doctorat)

- Expérience pratique dans le développement de méthodes analytiques et l'analyse des données en lien avec des coulages de type GC-HRMS.

- L'expérience ou des connaissances sur un ou plusieurs des domaines suivants :

  • Polluants Organiques Persistants (POPs)
  • Exposomics
  • Analyses Non Ciblées
  • Analyse des données

- Bonnes compétences en laboratoire

- De bonnes aptitudes à la collaboration et à la communication (écrit et anglais parlé)

- Approche de travail structurée et analytique

Pour toute candidature, merci de faire parvenir à gaud.dervilly@oniris-nantes.fr avant le 20 novembre 2020 un dossier comprenant en 1 seul fichier pdf, CV complet, lettre de motivation ainsi que 2 lettres de recommandations.

 

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Post-doc : Chimie Analytique-Oenologie ISVV, UR OENOLOGIE

Edité le 03/11/2020
L'Unité Recherche Oenologie de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de l'Université de Bordeaux, propose, dans le cadre d'un projet de recherche développé en partenariat avec le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, un post doctorat d'une durée de 2 ans (renouvelable).
 
Sujet : Ce projet de recherche a pour but de développer puis de valider une méthodologie originale permettant d'évaluer l'aptitude au vieillissement des vins blancs de Chardonnay. Une attention particulière sera portée à l'étude des mécanismes chimiques en lien avec la formation de composés carbonylés via des réactions radicalaires.
 
Profil : Le(la) candidat(e) devra avoir mené avec succès une thèse dans le domaine de la chimie analytique tout en ayant développé des compétences dans le domaine de la chimie voire biochimie des arômes. Un intérêt pour l'oenologie serait apprécié. Des connaissances approfondies relatives aux techniques d'extraction et méthodologies suivantes sont indispensables : SPME, SPE, GC-MS voire GCxGC-MS. Des connaissances en spectroscopie RPE seraient également appréciées. La maitrise des outils de communication (Word, Excell, Power Point) de traitement statistique des données est indispensable. Une attention particulière sera également portée à la qualité de l'expression écrite et orale (français/anglais).
 
L'ISVV est un institut de recherche pluridisciplinaire localisé sur le site de l'INRAE à Villenave d'Ornon. L'UR oenologie, dont les recherches concernent la préservation et la valorisation de la qualité des vins est équipée des derniers outils analytiques relatifs à la caractérisation moléculaire et le dosage de composés volatils à l'état de trace dans les vins auxquels le(la) candidat(e) aura accès (GC-GC-TOF MS, GCxGC-TOF MS, GC-MS/MS). Le laboratoire propose un environnement international dynamique travaillant sur les aspects de caractérisation physico-chimique et sensorielle des composés odorants.
 
Le salaire brut est fixé à 2700 euros/mois avec un début de contrat à partir de février 2021. Si vous êtes intéressés, veuillez envoyer un CV accompagné d'une lettre de motivation à l'attention du Dr. Alexandre Pons avant le 1 décembre à l'adresse suivante : alexandre.pons@u-bordeaux.fr
En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Emploi : CDD ingénieur de recherche en chimie et traitement statistique de données

Edité le 20/10/2020

L'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec plus de 200 unités de recherche et 42 unités expérimentales implantées dans toute la France. INRAE se positionne parmi les tous premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l'animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

VOTRE MISSION ET VOS ACTIVITÉS

Vous serez accueilli(e) au centre INRAE de Lyon-Villeurbanne dans l'équipe LAMA (Laboratoire de chimie des milieux aquatiques ; https://lama.inrae.fr/) de l'Unité de Recherche RiverLy (https://riverly.inrae.fr/en/home/). L'UR RiverLy est une unité pluridisciplinaire qui s'intéresse au fonctionnement des hydrosystèmes. Elle allie des compétences en écologie, microbiologie, écotoxicologie, chimie environnementale, hydrologie et hydraulique. Le LAMA a pour objectifs d'évaluer les sources, le devenir et l'impact des contaminants dans les hydrosystèmes afin de réduire les apports et les risques. L'équipe développe des méthodologies et stratégies pour caractériser les pollutions liées aux rejets urbains et aux sources diffuses agricoles. L'équipe a en charge le maintien et l'exploitation des gros équipements d'analyse chimique.

Sujet : Typologie des micropolluants en fonction de leurs propriétés et structures chimiques – Focus sur le processus de photodégradation

Contexte et objectifs : Aujourd'hui, devant le grand nombre et la diversité des micropolluants organiques potentiellement présents dans l'environnement (eaux, sols, air) et l'impossibilité de les étudier au cas par cas, il est nécessaire de développer des démarches typologiques (ou de classification) pour faire émerger des molécules "modèles" qui soient représentatives de grands groupes de micropolluants organiques. Pour cela, l'idée est d'utiliser des descripteurs moléculaires, propriétés intrinsèques des molécules. Ces descripteurs moléculaires sont constitutionnels (nature et nombre d'atomes, poids moléculaire, …), géométriques en 2 ou 3 dimensions (surface, volume), topologiques (indices de connectivité) et relatifs à la chimie quantique (moment dipolaire, polarisabilité, énergies électroniques, …). Les micropolluants peuvent être classés non pas par famille chimique, mais selon des propriétés directement liées à un comportement ou processus d'intérêt (e.g. volatilisation, sorption, biodégradation, photodégradation, toxicité, bioaccumulation…), qui est lui-même décrit par un ou plusieurs paramètre(s) environnemental(aux) (e.g. pour le processus biodégradation : temps de demi-vie ou biodégradabilité aérobie, ou demande chimique en oxygène …). Cette réflexion a déjà donné lieu à une revue bibliographique sur la prédiction du devenir des micropolluants organiques dans l'environnement à partir de leurs propriétés moléculaires (L. Mamy et al., Critical Reviews in Environmental Science and Technology, 45/12 (2015) 1277-1377).

Nous avons développé une méthodologie permettant de classer des contaminants organiques en tenant compte des liens entre structures moléculaires et propriétés liées aux processus d'intérêt environnementaux. Cet outil, appelé TyPol, est basé à la fois sur une approche «in silico» calculant des descripteurs moléculaires et sur des méthodes de classification combinant descripteurs moléculaires et paramètres comportementaux (Servien et al., Chemosphere, 111 (2014) 613-622). La base de données TyPol est aujourd'hui renseignée pour plus de 500 micropolluants organiques. Ce type de stratégie peut aider à prévoir le comportement d'un nouveau micropolluant dans l'environnement, sans avoir à l'étudier in situ. Ces descripteurs moléculaires permettront son classement dans un groupe décrit par des paramètres comportementaux.

L'objectif de ce CDD est de tester l'outil TyPol pour la prédiction de la photodégradation des micropolluants. Pour démarrer, l'IR disposera d'un jeu de données disponibles à INRAE et ciblant ce processus pour une cinquantaine de substances (pharmaceutiques et pesticides). Ces données (i.e. rendements d'élimination, temps de demi-vie, constantes cinétiques de dégradation) ont été mesurées en conditions contrôlées de laboratoire et aussi en conditions réelles dans une Zone de Rejets Végétalisés (ZRV). En complément, nous disposons à INRAE de données issues d'une synthèse bibliographique publiée (B. Mathon et al., Science of the Total Environment, 551-552 (2016) 712-724) qui pourra être remise à jour.

Vous serez plus particulièrement en charge de :

1.      Rassembler les constantes, mesurées à INRAE de Lyon et celles issues de la bibliographie, décrivant le processus de photodégradation dans l'eau (T1/2, constantes cinétiques de photodégradation), pour un large panel de molécules de type pharmaceutiques et pesticides.

2.      Tester les corrélations entre ces constantes et les descripteurs moléculaires recensés dans la base TyPol et, si possible, établir des modèles de type QSARs (Quantitative structure–activity relationship).

3.      Au besoin, implémenter la base de données TyPol en y ajoutant, pour les composés du panel étudié qui seraient absents, les descripteurs moléculaires calculés et les paramètres environnementaux issus de la bibliographie.

4.      Tester dans l'outil TyPol la classification de ces mêmes molécules. Discuter les résultats de la classification avec les corrélations et modèles QSARs préalablement établis et le caractère plus ou moins photodégradable des composés.

5.      Comparer les constantes recensées en 1. avec les constantes enregistrées dans TyPol, qui ne ciblent pas spécifiquement la photodégradation. Identifier les molécules pour lesquelles les constantes et les processus se recoupent et, si possible, inclure le processus de photodégradation dans TyPol.

Conditions particulières d'activité : Il sera prévu des séjours courts à INRAE-LBE de Narbonne pour travailler avec l'outil TyPol, ainsi qu'à INRAE-ECOSYS de Grignon pour participer au calcul des descripteurs moléculaires. De nombreux échanges seront organisés en visioconférence.

LE PROFIL QUE NOUS RECHERCHONS

Formation recommandée : Doctorat en chimie et/ou sciences de l'environnement avec traitement statistique de données.

Connaissances souhaitées : en chimie appliquée à l'environnement, en analyse statistique de données (R, Statistica, Excel stat, …).

Aptitudes recherchées : travail en équipe, esprit de synthèse et rédaction scientifique

 

Modalités d'accueil

Unité: RiverLy

Code postal + ville : 69625 VILLEURBANNE

Type de contrat : CDD

Durée du contrat : 12 mois

Date d'entrée en fonction : 1er décembre 2020

Rémunération : 2371,13 € brut mensuel

 

Modalités pour postuler

Transmettre une lettre de motivation et un CV à : Cécile Miège

Par e-mail :   cecile.miege@inrae.fr

Date limite pour postuler : 15/11/20

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

These : Quantitative measurement of chlorinated paraffins to better characterize their occurrence in food matrices

Edité le 15/10/2020

A 3-year PhD scholarship is available at the “Laboratoire d'Étude des Résidus et Contaminants dans les Aliments” (LABERCA), a joint research unit between the “National Research Institute for Agriculture, Food and Environment” (INRAE) and the “National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering” (Oniris), starting in January 2021. The position will be based in Nantes (France).
We offer an interesting and challenging position in an international environment which will contribute enhancing risk analysis related to persistent organic pollutants (POPs) and improving chemical environmental and food safety, in a public health perspective. The student undertaking the project will receive extensive training in a range of modern analytical techniques including cutting-edge state-of-the-art chromatography coupled with multidimensional and high resolution mass spectrometry techniques.

En savoir plus

 Postuler  Contact  Pièce jointe

Stage : M2 : Etude de la composition de vins de palme de Côte d'Ivoire : Extraction, Dosage, comparaison de la composition des vins et de leur teneur en pesticides

Edité le 09/10/2020

Les vins de palme sont fabriqués en Côte d'ivoire de manière artisanale et leur composition peut varier suivant les techniques de préparation, la nature du palmier, et l'implantation géographique du champ.

Une première collaboration entre un chercheur de Côte d'Ivoire et le laboratoire COBRA-site INSA a mené à une récente publication, dans laquelle sont étudiés les composés organiques volatils de vins de palme, analysés par HS-SMPE-GC/MS. Cette fois, l'ambition est d'aller plus loin dans la détermination de la composition de ces vins, et dans leur possible teneur en pesticides.
 
L'objectif de ce stage sera d'extraire 20 échantillons par SPME, avec étude de la sélectivité des fibres à disposition (5 au laboratoire). La variété de nature de fibres devrait permettre d'extraire des familles de molécules différentes, afin de mieux cartographier ces vins et les comparer selon leur origine et leur technique d'exploitation. Plusieurs paramètres seront à optimiser (température, temps de mise en contact, concentration en sel…), et les conditions optimales seront utilisées pour comparer les profils des 20 vins. Une attention particulière sera portée à la recherche de pesticides, dont les principaux seront communiqués par le laboratoire partenaire.
 
En parallèle, un autre stage sera mené sur ces mêmes vins pour en étudier la teneur en métaux lourds par minéralisation et ICP/AES.
Après analyse et traitement des données, les teneurs dans ces vins pourront être étudiées et comparées, tant sur le plan organique qu'inorganique, et via divers outils statistiques (ACP, CAH…).
 
Référence :
Amoikon et al., A study on the potential of yeasts isolated from palm wines to produce flavouring compounds. LWT- Food Science and Technology 128 (2020) 109506.
 
Encadrant : M. Mignot et C. Devouge-Boyer (INSA Madrillet)
 
Techniques : HS-SPME-GC/MS
 
Profil souhaité : Un(e) étudiant(e) très motivé(e) par l'analyse.
 
Envoyer CV + lettre de motivation à : melanie.mignot@insa-rouen.fr christine.devouge-boyer@insa-rouen.fr

 

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Emploi : Ingénieur développement analytique TELLUX

Edité le 14/08/2020

TELLUX développe des solutions embarquées pour l'analyse en temps réel de polluants des sols. L'analyse de la composition du sol repose sur des protocoles analytiques longs et coûteux qui limitent la précision des diagnostics environnementaux. La spectroscopie et l'imagerie hyperspectrale sont des techniques rapides dont le traitement de données est capable de fournir des informations quantitatives en temps réel.

Descriptif du poste :

Sous la supervision du CTO et de l'équipe de direction vous participez aux projets de développement, d'optimisation et de transfert de méthodes analytiques. Votre expérience en chimie analytique et votre maitrise du parc instrumental permettront la mise en oeuvre d'un laboratoire mobile. Le développement de protocoles innovants vise à accélérer l'analyse des principaux contaminants organiques et métalliques des sols. Les analyses réalisées permettent de produire des analyses de sols directement sur le terrain. La fiabilité accrue des protocoles d'extraction et d'analyse vous permettront d'étalonner les techniques de spectroscopie infrarouge et d'imagerie hyperspectrale.

Les principales missions :

• Maitriser les techniques de préparation d'échantillon (extraction, soxhlet, SPE, minéralisation) et d'analyse (GC-FID, GC/Ms avec headspace, chromatographie ionique, ICP/AES). Des connaissances en HPLC seraient un plus

• Participer à la veille scientifique et technique, réaliser des études bibliographiques sur les sujets confiés

• Réaliser des tests physico-chimiques selon des sols contaminés et les interpréter selon les normes en vigueur en autonomie

• Réaliser des développements, validations et transferts de méthodes analytiques

• Rédiger des méthodes, procédures qualité et rapports d'études en français et anglais

• Coordonner l'activité des techniciens

• Participer à l'organisation du laboratoire et à la gestion des équipements

Profil recherché :

Ingénieur en Chimie Analytique vous disposez d'excellentes connaissances des différentes techniques analytiques, développement, transfert et validation des méthodes.

Vous disposez de 5 années d'expérience sur les techniques développées ou en R&D.

Vous avez le sens de l'organisation et vous êtes doté.e d'un esprit d'analyse et de synthèse.

Vous avez un bon relationnel vous permettant de collaborer étroitement avec l'équipe de chimistes, de mathématiciens et de géologues.

Une première expérience en développement de techniques innovantes serait un plus.

Localisation : Rouen

Rémunération mensuelle : 2 400 € à 2 700 € / mois

Date d'embauche souhaitée : à partir de septembre 2020

Type de contrat : CDI

Pour candidater veuillez appeler Antonin Van Exem au +33(0)7.67.50.66.64 ou envoyer votre CV : antonin.vanexem@tellux.fr et melanie.mignot@insa-rouen.fr

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Emploi : Analytical Development Engineer CDD - 6 months

Edité le 29/07/2020
Analytical Development Engineer CDD - 6 months
We are looking for an Analytical Development Engineer to join our POLYmer Center of expertise (POLYCE Team) based in Montpellier to participate in our on-going success as a financially sound, fast-growing, socially responsible company dedicated to Global Health. As the Analytical Development Engineer in the POLYCE unit you will be responsible for the development, optimization and transfer of analytical methods Responsibilities & Duties
• Lead the implementation and development of methods to characterize copolymers by GC-FID and GC Head Space
• Document the performance of analytical methods in agreement with quality standards and recommended guidelines
• Identify analytical equipment & procedures bottlenecks and implement the appropriate changes
• Interacting with different stakeholders to ensure success of the polymer analytical development projects
• Coordinate and ensure successful timely completion of experiments
• Document method development or validation work in protocols, development reports, validation reports and transfer reports
• Write/update or review SOPs related to equipment use and analytical procedures Requirements
• Minimum a MSc in Analytical Chemistry or Polymer engineering
• Hands on experience and thorough understanding of gas chromatography operating
• Experience developing polymer analytical methods is highly diserable
• Experience of working under GMP/GLP and ICH Guidelines
• Fluency in oral and written English
Soft Skills
• Ability to work on several projects simultaneously
• Highly collaborative cross-functional approach • Openness and ability to adapt to changing situations • Desire to continuously improve and progress • Strong work ethic How to apply Send your resume and cover letter in English to enza.demarco@medincell.com.
En savoir plus

 Postuler  Contact

Emploi : Technical Leader in UHPLC

Edité le 21/07/2020

La société Quality Assistance recherche un technicien de laboratoire en HPLC et UHPLC.

Adresse : Technoparc de Thudinie 2, 6536 Donstiennes, Belgium de Thudinie 2, 6536 Donstiennes, Belgium

 

Voici les missions qui vous seront confiées:

In this role you will be accountable for

  • You will manage a team of 5 to 6 people (Scientists, Analysts and Technicians).
  • In this role, you will be accountable for:Managing all HR aspects such as
    • Participation to selection interviews
    • Staff evaluation o Ensuring monthly coaching meeting with staff members
    • Co-ordinating projects and resources according to defined priorities 
    • Planning of staff members activities 
    • Technical troubleshooting
    • Writing and/or verifying reports on projects for clients, 
    • Managing documentation follow-up 
    • Validating analysis reports
  •  Being the point of contact for clients regarding any technical aspect.

Pour postuler:

Send your application (reference JOB203) now to Mrs Isabelle Lebrun, Talent Acquisition Manager, to recrutement@quality-assistance.be

 

Pour plus de détail voir la pièce jointe

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Emploi : Recherche de spécialiste en HPLC et techniques électrophorétiques

Edité le 21/07/2020

La société Quality Assistance recherche un technicien de laboratoire en HPLC et UHPLC.

Adresse : Technoparc de Thudinie 2, 6536 Donstiennes, Belgium de Thudinie 2, 6536 Donstiennes, Belgium

 

Voici les missions qui vous seront confiées:

In this role you will be accountable for

  • Performing daily laboratory activities related to either development or validation or application of analytical methods and/or stability studies management
  • Performing analyses
  • Processing data
  • Writing reports and associated supporting documents
  • Presenting/discussing results
  • Depending on your level of autonomy, you could also be accountable for activities such as
  • Validation of raw data
  • Training team members and others on technical skills
  • Taking part in the writing/preparation of protocols
  • Supporting audits and investigations

Pour postuler:

Send your application (reference JOB210) now to Mrs Isabelle Lebrun, Talent Acquisition Manager, to recrutement@quality-assistance.be

 

Pour plus de détail voir la pièce jointe

En savoir plus

 Postuler  Pièce jointe

Page suivante | Fin