Accueil 5 Type de poste: Groupes & Clubs

Groupes & Clubs

Filtres



Offre de post-doc Université Paris-Saclay (12 mois)

Institut Galien Paris Saclay, UMR CNRS 86 12, PNAS team

Post-doc Offer (12 months): Exploring new formats and routes of administration for therapeutic monoclonal antibodies (mAbs): towards better stability Contact :…

Post-doc Offer (12 months): Exploring new formats and routes of administration for therapeutic monoclonal antibodies (mAbs): towards better stability

Contact : claire.smadja@universite-paris-saclay.fr, myriam.taverna@universite-paris-saclay.fr This postdoc is part of the large project ACCREDIA, bringing together a network of industrial and academic partners funded by the French government aiming at improving the knowledge, skill, and methodologies in antibody developability. The project’s ambition is to create new antibody formats and evaluate alternative routes of administration compared to the traditional ones (intraveinous or subcutanneous), in particular, the inhalation one. To achieve this goal, the post-doc will develop analytical based strategies to elucidate aggregation susceptibility of various mAbs and to predict antibody stabilities when administered with new routes of administration. The impact of the degraded forms on innate immunity cells will also be investigated in vitro in close collaboration with the consortium partners. Laboratory: Institut Galien Paris Saclay (IGPS), UMR CNRS 8612, PNAS team; Henry Moissan building, 17 avenue des sciences, 91400 Orsay (https://www.umr-cnrs8612.universite-paris-saclay.fr/ ) IGPS is an interdisciplinary research institute and is considered as one of the main actors in Europe in the field of nanomedicine and gathers analytical and physico-chemists as well as biologists and pharmacologists. PNAS team has a strong background in protein and peptide analysis. IGPS benefits from the strong presence of national research organizations, numerous state-of-the-art facilities, and scientific platforms of the Paris-Saclay University. Starting date: December 2023/January-february 2024, 12 months (extension might be possible) Financial support: PEPR contract 2023-2026 (ACCREDIA) Candidate profile: PhD, Analytical chemist interested by cell biology and Immunology. knowledge on mAbs/proteins analysis. To apply: send CV, cover letter and one or two references to claire.smadja@universite-paris-saclay.fr and myriam.taverna@universite-paris-saclay.fr Salary (gross) : ranging from 2889,51 to 4082,90 € per month depending on experience  

Voir plus

Ajouté le 19/02/24

Offre de thèse Université Paris-Saclay

Institut Galien Paris-Sud: équipe protéines et nanotechnologies en sciences analytiques

Offre de thèse: Développements analytiques pour l'exploration de l'impact de la formulation sur la stabilité des anticorps monoclonaux thérapeutiques Les…

Offre de thèse: Développements analytiques pour l'exploration de l'impact de la formulation sur la stabilité des anticorps monoclonaux thérapeutiques

Les anticorps monoclonaux thérapeutiques (Acms) présentent un haut potentiel thérapeutique en raison de leur grande spécificité pour leur cible thérapeutique. Cependant, ils peuvent aisément se dénaturer ou s’oligomériser avec pour conséquence de provoquer des réactions immunogènes importantes délétères pour le patient. Pour prévenir ces dégradations des excipients sont ajoutés dans la poche à perfusion lors de la formulation des Acms. Cependant, la capacité de ces excipients à prévenir les altérations des Acms soumis à ces stress reste mal évaluée. Au cours de cette thèse, nous nous proposons d’évaluer la résistance à la dégradation des Acms, formulés soumis à des stress, relatifs au contexte hospitalier (agitation, UV,..). Pour cela, nous utiliserons le profil électrophorétique obtenu après analyse des Acms par isoelectrofocalisation capillaire, qui permet de séparer les variants de charge des Acms. Celle-ci-sera couplée à une approche chimiométrique basée sur le traitement du signal mise en place très récemment au laboratoire (Tardif et al., 2023). L’étudiant pourra concevoir d’autres stratégies analytiques, séparatives (chromatographie d’exclusion stérique et électrophorèse capillaire) et spectroscopiques, pour identifier le type de dégradation de ces Acms utilisés en thérapeutique (e.g. altération de la conformation ou formation de petits agrégats). Des méthodes innovantes utilisant la chromatographie liquide haute performance à deux dimensions combinant la chromatographie d’interactions hydrophobes et la chromatographie d’échanges d’ions seront également développées. Ces études seront menées sur des Acms monoclonaux formulés sous forme de poches de perfusion ou de nébulisât.

Ce doctorat s’intègre également dans le cadre d’un réseau de collaboration pluridisciplinaires autour des anticorps monoclonaux thérapeutiques. Compétences Ce sujet s'adresse aux étudiant (e)s motivé(e)s par les sciences analytiques (principalement séparatives) et les biomédicaments pour rejoindre une équipe dynamique. Nous recherchons des candidats sachant travailler en équipe, motivés, et dotés d'un esprit critique et ouvert. Un bon niveau d’anglais (maîtrise de l'anglais oral et écrit) et de rédaction sont attendus. Equipe d’accueil : Institut Galien paris-Sud : équipe protéines et nanotechnologies en sciences analytiques http://www.umr-cnrs8612.universite-paris-saclay.fr/pres_eq4.php Financement de la thèse Contrat doctoral de l’ED 2MIB (Université Paris-Saclay). Modalités de candidature Adresser un CV et une lettre de motivation et au moins deux références (personnes susceptibles d'être contactées) à claire.smadja@universite.paris-saclay.fr, avant le 30 mars 2024

Voir plus

Ajouté le 19/02/24

B Braun – R&D Analytical Scientist Internship

Crissier, Suisse

R&D Analytical Scientist Internship - Offre d'emploi chez B. Braun Medical AG - jobup.ch  

R&D Analytical Scientist Internship - Offre d'emploi chez B. Braun Medical AG - jobup.ch  

Voir plus

Ajouté le 19/02/24

Thèse Cifre Renault-ESPCI 2024-2027 Mobilité Durable

Paris

Mots clés : mobilité durable, chimie analytique, polymères, matériaux, pile à combustible à hydrogène Description Pour répondre à l’urgence climatique,…

Mots clés : mobilité durable, chimie analytique, polymères, matériaux, pile à combustible à hydrogène

Description

Pour répondre à l’urgence climatique, l’électrification des véhicules est croissante. En complément des véhicules entièrement électriques, une stratégie consiste à développer des véhicules électriques intégrant des piles à combustible alimentées par de l’hydrogène embarqué dans le véhicule. Une pile à combustible est composée d’un assemblage de cellules électrochimiques, appelé stack, qui à partir d’hydrogène et de l’oxygène de l’air, fournit de l’électricité. Pour fonctionner, le stack a besoin d’auxiliaires, dont un système d’alimentation en air, en hydrogène et un système de refroidissement. Le système de refroidissement de ces piles est constitué de différents organes métalliques, thermoplastiques et élastomères. Le fluide caloporteur circulant dans le circuit de refroidissement est un liquide constitué d’eau ultra pure, de glycol de haute pureté et de divers additifs présentant la particularité de ne pas augmenter la conductivité électrique. Pour assurer le bon fonctionnement de la pile à combustible, il est primordial que le fluide de refroidissement ne soit pas contaminé par des éléments extérieurs tels que des oligomères ou des additifs de formulation habituellement utilisés dans les thermoplastiques et les élastomères. Ils pourraient en effet augmenter la conductivité électrique du fluide ou contaminer les organes de la pile à combustible, ce qui nuirait au rendement de la pile ainsi qu’à sa durabilité. L’empoisonnement du stack peut également provenir d’une pollution en provenance du circuit d’air ou d’hydrogène si le matériau des conduits relargue des composés. Le travail de recherche consistera donc à développer des méthodes d’extraction, de séparation et de détection pertinentes à cette problématique pour identifier et quantifier les contaminants soit présents dans le fluide de refroidissement soit pouvant être relargués par les conduits où circulent les différents fluides (refroidissement, air ou hydrogène). Ensuite, dans une deuxième phase, il s’agira d’étudier les effets potentiels de ces composés sur les piles à combustible à hydrogène. Ce projet repose sur une collaboration entre le Laboratoire de Sciences Analytiques, Bioanalytiques et Miniaturisation de l’ESPCI et la société Renault.

Techniques/méthodes utilisées

Les échantillons seront de différentes natures : liquide (fluide de refroidissement), solide (organes métalliques, thermoplastiques et élastomères) et gazeux (circuit d’air ou d’hydrogène). Les composés ciblés pourront être volatils ou non volatils, organiques ou inorganiques (métaux). Il s’agira donc de mettre en œuvre plusieurs techniques d’extraction : extraction liquide par ultra-sons en bain thermorégulé, extraction en espace de tête statique ou dynamique sur un adsorbant solide, SPME. Il s’agira d’optimiser également les paramètres de chacune de ces techniques. Ensuite, en fonction de la nature des extraits et des composés ciblés, des techniques de séparation en chromatographie en phase liquide (LC) ou phase gazeuse mono- ou bidimensionnelle (GC ou GCxGC) seront mises en œuvre, couplées à de la spectrométrie de masse. Afin de pouvoir identifier les composés, des analyseurs de haute résolution tels que des temps de vol (Tof, QTof) ou Orbitrap seront privilégiés. Enfin, pour les éléments métalliques, un ICP-MS sera utilisé.

Durée et période de la thèse

36 mois, automne 2024-automne 2027

Lieu de la thèse

- Laboratoire de Sciences Analytiques, Bioanalytiques et Miniaturisation (LSABM), UMR Chimie, Biologie et Innovation (CBI) 8231 ESPCI Paris PSL – CNRS, ESPCI, 10 rue Vauquelin, 75005 Paris - Technocentre Renault, 1 Avenue du Golf, 78084 Guyancourt

Profil recherché

Diplômé(e) d’une école d’ingénieur ou d’un Master, ayant des connaissances en chimie analytique, et plus particulièrement en sciences séparatives et spectrométrie de masse, en matériaux et en polymères motivé(e) par la recherche dans un environnement académique et industriel.

Contact

Nathalie Delaunay (chercheure CNRS) et Jérôme Vial (Professeur ESPCI) nathalie.delaunay@espci.fr jerome.vial@espci.fr  

Voir plus

Ajouté le 24/01/24

Scientifique/post-doc position (CDD 1y renouvelable) en développement de méthodes analytiques automatisées au sein du projet Swiss CAT+ West Hub

Lausane

Les objectifs de la fonction sont : Supervision du développement de méthodes LC-MS, SFC-MS, GC-MS pour la purification et l'analyse…

Les objectifs de la fonction sont :

  • Supervision du développement de méthodes LC-MS, SFC-MS, GC-MS pour la purification et l'analyse automatisée de petites molécules organiques
  • Développement de méthodes combinées (type 2D LC-SPE-SFC, ou LC-SPE-spectroscopie) pour la caractérisation automatisée de molécules organiques
  • Travail sur les stratégies de quantification dans un setup automatisé
  • Processing automatisé des données (en collaboration avec des data-scientists et informaticiens)
  • Génération de workflows analytiques optimisés (en collaboration avec AI specialists et informaticiens)
  • Supervision d'une technicienne en chimie, d'un·e apprenti·e laborantin·e en chimie et des projets de Master en chimie orientés sur la partie analytique du projet Swiss CAT+
  • Plusieurs de ces thématiques sont des développements internes ou en collaborations que feront l'objet de publications.
Le profil recherché est :
  • PhD en chmie analytique
  • Très bonnes compétences en LC-MS,
  • Ion mobitliy et QTOF un plus
  • Développement de méthode
  • Intérêt pour les couplages de méthodes (type 2D LC-SPE-SFC)
  • Intérêt pour l'automation
  • Intérêt pour l'analyse de données
Engagement dès que possible. Durée du contrat 1 an renouvelable

Voir plus

Ajouté le 18/12/23